Gerry Cranham... l'amour du sport

 

 

Après cinq ans dans l’armée et une honnête carrière en athlétisme (demi-fond) Gerry devient coach. Il utilise alors la photographie, son autre passion, pour son travail d’entraineur. Il utilise les images qu’il fait de ses athlètes pour rectifier une position, ou analyser une foulée. C’est un peu plus tard qu’il prend son destin en mains et décide que ce qui était un moyen deviendra une fin. Il se lance comme photographe en restant sur son thème de prédilection et publie sa première photo en 1957, il a 28 ans. 

Il devient rapidement un des fer de lance de la photographie de sport anglaise et internationale. Il se met très tôt à la couleur, compose ses photographies et travaille ses cadrages, son succès est grandissant. Les plus grand journaux et magazine : The observer, Sports Illustrated, Time, The Evening Standard font appel à lui. Il devient le chef de file de la nouvelle vague. Gerry est aujourd’hui à la retraite, mais il reste un pionnier qui a marqué son temps.

 

Actuellement l’exposition « Oldies but Goldies » consacrée à Gerry Cranham, pionnier de la photographie de sport. Ambiance insouciante, shorts courts et cheveux longs… A travers des héros légendaires comme George Best, Björn Borg, Jack Nicklaus ou encore Mohamed Ali, les clichés du photographe anglais immortalisent une époque qui s’étend des années 60 aux années 80. 

 

La galerie Jean-Denis Walter, sise au 56 boulevard de La Tour-Maubourg à Paris, entièrement consacrée à la photographie de sport, accueille les curieux jusqu’au 15 février 2016.

 

 

Des fans de Chelsea avant la finale de la Coupe d'Angleterre contre Leeds, en avril 1970.

Bobby Mc Gregor, nageur écossais, à l’entraînement (pendant un virage), à Glasgow en 1964. Il prendra la médaille d’argent sur 100 m aux JO de Tokyo quelques mois plus tard.

Mohamed Ali, à Londres en 1963.

Arnold Palmer (golf) au British Open en 1967.

Mohamed Ali, qui s’appelle encore Cassius Clay, à l’entrainement à Londres en 1963.

John Hollowbread, le gardien des Spurs (Tottenham), sautille pour rester chaud pendant un match contre Chelsea en 1964.


 

Please reload

Articles à la une

The Golden Gays

1/3
Please reload

Articles récents
Please reload

Suivez moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square