The Golden Gays

Le collectif "Les Golden Gays" est un organisme de bienfaisance aux Philippines qui soutient les hommes gais âgés.

 

Il fournit de l'aide pour le logement, le VIH et d'autres programmes de sensibilisation à la santé.

 

Dans le cadre de leurs collecte de fonds, les Golden Gays organisent des drag shows pendant quelques heures et se sentent rajeunis.

 

Lynzy Billing photographe, est allée écouter leurs histoires et les a photographié dans toute leur splendeur. Des robes perlées et des talons aiguilles ornés de bijoux sont suspendus à des chaises en plastique à l'arrière d'un centre commercial souterrain délabré de Pasay, une ville située au sud de Manille. Les tables sont jonchées de faux cils, de perruques et de seins en silicone.

 

 

 

 

 

 @Lynzy Billing

 

 

Les hommes âgés vêtus de maquillage et de bas attirent le regard des passants mais ne remarquent pas l’attention. Les Golden Gays se concentrent sur la préparation pour le spectacle.

 

Parfois, ils jouent pour 50 personnes et parfois seulement dix. Mais peu importe la taille de la foule, les Golden Gays donneront toujours le spectacle de leur vie. Cela peut sembler hors de propos dans un pays catholiquement dévot, comme les Philippines.

 

 

@Lynzy Billing

 

En 1975, le militant Justo Justo a créé le Foyer pour les Golden Gays, ouvrant une pension pour hommes homosexuels pauvres ou sans abri.

 

Justo était un pionnier des droits des personnes LGBTQI + dans le pays et a parlé de la crise du VIH.

 

Dans la communauté gay locale, il était une icône.

 

Le lendemain de la mort de Justo en 2012, le foyer pour les Golden Gays a été fermé et les 48 membres du groupe dispersés dans la ville. Certains vivent maintenant avec des parents, mais beaucoup dorment dans la rue, manquent de soutien financier ou familial pour les aider dans leur vieillesse (environ 1,3 million de personnes âgées vivent dans la pauvreté aux Philippines).

 

La charité des Golden Gays survit grâce aux programmes de sensibilisation de la communauté, aux dons et à l’argent recueilli par le biais de drag shows.

 

En échange de l'argent ou de la nourriture, les lolas (ou mamies) sont habillées pour chanter et danser devant un public toujours en adoration. Certains occupent également de petits boulots dans des salons de beauté, comme balayeurs de rues ou vendeurs de cigarettes.

 

@Lynzy Billing

 

Al Enriquez, âgé de 83 ans (à gauche)

 

«Les gens tolèrent les hommes gais tant qu'ils ont de l'argent ou peuvent gagner leur vie». 

 

C’est difficile de faire face à la stigmatisation et à la solitude qui caractérisent les personnes âgées, les pauvres et les gais. Mais quand nous sommes tous ensemble, nous pouvons nous soutenir mutuellement. " Aux Philippines, aucune pension n'est versée aux personnes âgées, mais les Golden Gays restent résilients.

 

Leur objectif est de continuer à travailler, de continuer à jouer et de trouver une fois de plus un foyer permanent qui servira de lieu de refuge, non seulement pour ses membres actuels, mais également pour les autres dans le besoin.

 

Pour le moment, les 48 membres restants se sentent à l'aise dans la réservation de drag shows - à la fois pour la nourriture ou l'argent qu'ils reçoivent, et pour avoir la possibilité d'exprimer leur sexualité sous des applaudissements plutôt que par de l'ostracisme. Ensemble, ils ont trouvé un sentiment d'appartenance.

 

@Lynzy Billing

 

Alfie “Melon” Moreno, 61 ans

 

J'avais dix ans quand j'ai reconnu mon identité. Au début des années 60 et 70, les Philippines étaient une société fermée. C'était très strict.

 

J'étais le seul garçon parmis  mes soeurs, alors mon père ne m'a pas accepté tel que je suis. J'ai quitté ma famille à l'âge de 16 ans et j'ai commencé à travailler comme concierge.

 

En ce moment, je travaille comme artiste dans un bar de Dimasalang les vendredis et samedis.

 

Pendant la semaine j'étudie le ménage. J'essaie d'étudier de nouvelles compétences parce que vous n'arrêtez jamais d'apprendre.

 

Cela me fait plaisir que nous ayons l'occasion de nous réunir, de nous habiller et de jouer. Chaque fois que je joue, je suis absorbé par le personnage, par exemple Tina Turner parce que je la personnifie.

 

@Lynzy Billing

 

Dans ma jeunesse, ma famille savait que j'étais gay parce que j'étais déjà efféminé. C’est un sentiment positif pour moi. 

 

Pouvoir être ouvert avec eux, pour qu’ils sachent. Je m'assure d'utiliser mon gayness de la bonne manière, en suivant les conseils de ma mère. Nous disons que la gentillesse est une langue.

 

Je crois que cette gentillesse devrait être un mode de vie.

 

Essayez de montrer que vous êtes gentil, même lorsque vous n’avez rien à offrir sur le plan financier. Je suis honoré de faire partie des Golden Gays parce que je dois accepter le fait que je vieillis. Quand je m'habille, je me sens comme une reine.

 

Je veux montrer à tout le monde que c'est moi, c'est ce que je suis.

 

Je me sens si confiante parce que je me sens comme une femme du fond du cœur.

 

Mon seul souhait est d'être accepté par la société.

 

C’est ce pour quoi on se bat partout. Nous devrions tous être égaux. Dans notre secteur, tant que vous entendez les applaudissements, personne ne vieillit.

 

Tant que le projecteur existera, nous continuerons. Le spectacle doit continuer.

 

Un artiste ne vieillit jamais.

 

 

@Lynzy Billing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un reportage photo de Lynzy Billing.

 

Please reload

Articles à la une

The Golden Gays

1/3
Please reload

Articles récents
Please reload

Suivez moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square